LOGO-ONISEP.jpg

Agent / Agente de propreté et d'hygiène

Métier qui recrute ?

Potentiel d'embauche : bonne probabilité.
Source Cléor

L'agente ou l'agent de propreté et d'hygiène effectue l'entretien courant dans les bureaux, les immeubles, les commerces, les usines, les écoles, les trains, les aéroports, etc. Un métier parfois boudé mais qui offre pourtant des débouchés importants.

Activités

Bureaux, gares, aéroports, mairies, centres commerciaux, hôpitaux, magasins : partout il faut dépoussiérer, laver, désinfecter, que ce soit les surfaces, les sols ou encore les sanitaires. L'agente ou l'agent de propreté et d'hygiène suit un protocole et un cahier des charges précis pour entretenir les locaux dont il a la charge, seul ou en équipe. Les métiers de la propreté, souvent boudés, offrent pourtant des débouchés assurés et la possibilité d'évoluer, notamment dans l'encadrement d'une équipe ou en se spécialisant, par exemple dans le nettoyage des vitres ou le nettoyage hospitalier.

Qualités requises

Rigueur et technicité

Ponctualité, rigueur,, attention à la qualité de son travail sont les qualités essentielles demandées aux agents de propreté et d'hygiène. Ils doivent également respecter des règles d'hygiène et de sécurité propres à leur métier et à leur lieu de travail, notamment lorsqu'ils manipulent certains détergents ou doivent travailler en hauteur.

Autonomie ou travail d'équipe

L'agent ou l'agente de propreté et d'hygiène travaille de façon autonome ou en équipe, en fonction des lieux d'exercice et des tâches à exécuter. Dans tous les cas, s'ils sont amenés à côtoyer les clients ou les usagers, les agents doivent faire preuve de discrétion et d'amabilité. Seuls, ils veillent à nettoyer sans déranger les effets personnels ou les papiers sur les bureaux par exemple. Polyvalents, les agents doivent aussi faire preuve de flexibilité lorsqu'il s'agit de changer de lieux ou parfois d'horaire.

Selon un protocole

Les agents de propreté et d'hygiène doivent respecter un planning et ont souvent un temps limité pour effectuer leur travail. Précis, efficaces, ils doivent aussi suivre un protocole précis (par exemple dans les trains ou les avions).

Salaire

Salaire net débutant

1440 €

Salaire net médian

1550 €

La fiche métier sur le web

Pour tester un métier, rien de tel qu’une découverte sur le terrain ! Selon sa situation, plusieurs propositions existent pour vivre une immersion dans une entreprise, une collectivité, une association.

Collégien, lycéen, étudiant

  • Les stages de découverte professionnelle : ils permettent de passer 1 à 5 jours en entreprise, pendant les vacances scolaires. Ils ne sont pas obligatoires.
  • Les stages réalisés dans le cadre d’une formation (3ème, seconde, etc.). Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

En fonction du projet, il existe d’autres possibilités de tester un métier. Par exemple, la 3ème prépa métiers est une année de cursus dédiée à la construction d’un projet professionnel dans laquelle la découverte métier prend une part importante. L’apprentissage, en alternant temps de formation et temps de travail en entreprise, est également une manière de vraiment confirmer un projet sur la durée (attention, il ne s’agit pas de s’engager à la légère avec un employeur !)

Demandeur d’emploi, salarié

Les stages réalisés dans le cadre d’une formation. Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

Les périodes d’immersion en entreprise. Elles sont notamment réalisables sous la forme de périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP). Dans ce cas, elles sont d’une durée maximum d’un mois.

Tester un métier, c’est aussi rencontrer et échanger avec des personnes qui exercent le métier.

Les forums et salons métiers permettent d’aller à la rencontre de ces professionnels.

Agenda

Plusieurs sites proposent de mettre en relation des personnes qui se questionnent sur un métier avec des professionnels qui exercent ce métier : ExplorJob, JobIRL, Myfuture.

Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous.

Formations et diplômes

Pour répondre aux besoins en personnel qualifié et à la professionnalisation du secteur, une filière propreté et hygiène s'est développée, bien qu'on puisse également démarrer sans diplôme. Elle comprend des diplômes nationaux (CAP, puis bac professionnel et BTS pour accéder à l'encadrement), mais aussi 8 CQP (certificats de qualification professionnelle) et 3 TFP (titres à finalité professionnelle) permettant de se perfectionner ou d'évoluer (agent ou agente machiniste, responsable de secteur, etc.). CAP Agent de propreté et d'hygiène Responsable développement hygiène propreté et services BTS Métiers des services à l'environnement bac pro hygiène, propreté, stérilisation

Où se former ?

Voir l'offre de formation sur Côté Formations Voir l'offre d'apprentissage sur Côté Formations
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous
Ce métier s'exerce dans les secteurs suivants :
  • Maintenance, entretien
Pour repérer des entreprises qui pourraient recruter :
Voir La bonne boîte Pôle Emploi Voir La bonne alternance Pôle Emploi Consulter les offres d’emploi sur Nos Talents Nos Emplois Consulter les offres de stages sur Nos Talents Nos Emplois
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous

D'autres métiers de l'entretien et de la propreté