LOGO-ONISEP.jpg

Cordiste

Métier Mise à jour le 8 juillet 2024

Métier qui recrute ?

Potentiel d'embauche : difficulté dans le présent mais meilleur dans le futur.
Source Cléor

Équipés de cordes, d'un harnais et d'un casque, les cordistes sont les spécialistes des travaux en hauteur ou difficiles d'accès. Par exemple, pour participer à la construction d'un viaduc, nettoyer les vitres d'un immeuble, restaurer un clocher... Leur compétence technique et leurs qualités d'endurance sont recherchées.

Activités

Inspection d'un ouvrage d'art (viaduc ou barrage), pose d'un paratonnerre sur le clocher d'une église, habillage de la façade d'un immeuble de grande hauteur, reprise de maçonnerie sur un château d'eau... L'activité du ou de la cordiste est variée. Mais elle associe toujours un savoir-faire technique et la capacité à se déplacer sur cordes. En somme, il s'agit d'un métier à double compétence que l'on peut combiner au choix : maçonnerie et escalade, peinture et escalade, entretien et escalade, maintenance et escalade... Des qualités comme la précision, la concentration, l'endurance et la prudence sont indispensables pour réaliser un travail qualifié à des dizaines de mètres au-dessus du sol. Qu'il ou qu'elle intervienne pour le bâtiment et les travaux publics, l'industrie ou l'événementiel, il ou elle s'affranchit du vertige... avec une vue imprenable en prime.

Qualités requises

Double compétence bienvenue

Face à la précision et à la technicité nécessaires pour travailler en hauteur, le ou la cordiste doit posséder une double compétence : maîtriser une spécialité du bâtiment et des travaux publics (maçonnerie, peinture, inspection d'ouvrages d'art...), complétée par l'apprentissage des techniques de déplacement sur cordes.

Qualités sportives

Une bonne condition physique est nécessaire pour grimper sur de longues distances et travailler en extérieur dans des positions parfois inconfortables. Les personnes sujettes au vertige sont évidemment exclues de cette activité.

Attention et prudence

Outre ses capacités sportives, le ou la cordiste fait preuve de concentration, qualité indispensable pour prévenir les risques inhérents au métier, et de prudence pour éviter toute chute.

Salaire

Salaire net débutant

1440 €

Salaire net médian

1550 €

La fiche métier sur le web

Pour tester un métier, rien de tel qu’une découverte sur le terrain ! Selon sa situation, plusieurs propositions existent pour vivre une immersion dans une entreprise, une collectivité, une association.

Collégien, lycéen, étudiant

  • Les stages de découverte professionnelle : ils permettent de passer 1 à 5 jours en entreprise, pendant les vacances scolaires. Ils ne sont pas obligatoires.
  • Les stages réalisés dans le cadre d’une formation (3ème, seconde, etc.). Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

En fonction du projet, il existe d’autres possibilités de tester un métier. Par exemple, la 3ème prépa métiers est une année de cursus dédiée à la construction d’un projet professionnel dans laquelle la découverte métier prend une part importante. L’apprentissage, en alternant temps de formation et temps de travail en entreprise, est également une manière de vraiment confirmer un projet sur la durée (attention, il ne s’agit pas de s’engager à la légère avec un employeur !)

Demandeur d’emploi, salarié

Les stages réalisés dans le cadre d’une formation. Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

Les périodes d’immersion en entreprise. Elles sont notamment réalisables sous la forme de périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP). Dans ce cas, elles sont d’une durée maximum d’un mois.

Tester un métier, c’est aussi rencontrer et échanger avec des personnes qui exercent le métier.

Les forums et salons métiers permettent d’aller à la rencontre de ces professionnels.

Agenda

Plusieurs sites proposent de mettre en relation des personnes qui se questionnent sur un métier avec des professionnels qui exercent ce métier : ExplorJob, JobIRL, Myfuture.

Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous.

Formations et diplômes

Si les premiers cordistes étaient alpinistes, la profession s'est organisée au fil des ans et a créé ses formations. Aujourd'hui, il est vivement conseillé d'obtenir d'abord un diplôme du secteur du bâtiment et des travaux publics (CAP, bac professionnel), puis une spécialisation de cordiste. Des CQP (certificats de qualification professionnelle) en formation continue permettent d'acquérir les techniques de déplacement sur cordes et de maîtriser les règles de sécurité et de prévention des risques d'accidents. FCIL Travaux sur cordes

Où se former ?

Voir l'offre de formation sur Côté Formations
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous
Ce métier s'exerce dans les secteurs suivants :
  • Bâtiment et travaux publics (BTP)
  • Maintenance, entretien
Pour repérer des entreprises qui pourraient recruter :
Voir La bonne boîte Pôle Emploi Voir La bonne alternance Pôle Emploi Consulter les offres d’emploi sur Nos Talents Nos Emplois Consulter les offres de stages sur Nos Talents Nos Emplois
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous

D'autres métiers de l'entretien et de la propreté