LOGO-ONISEP.jpg

Solier-moquettiste / Solière-moquettiste

Métier qui recrute ?

Potentiel d'embauche : bonne probabilité.
Source Cléor

Le solier-moquettiste pose au sol et sur les murs divers revêtements tels que linoléum, moquette, mosaïque collée, matière plastique, tissu... Son objectif : assurer le confort des clients et l'harmonie de leur intérieur.

Activités

L'habillage des sols et des murs, c'est son affaire ! Le solier-moquettiste, ouvrier du bâtiment spécialisé dans la finition, intervient après le maçon et le plâtrier. À lui de nettoyer, poncer, voire décaper les surfaces et faire l'enduit avant de poser le revêtement (linoléum, moquette, mosaïque, plastique, tissu...) choisi en fonction de l'usage de la pièce (séjour, salle de jeux, bureau...), du style du mobilier et de l'esprit du lieu. Au fait des derniers matériaux et techniques de pose, il doit être organisé et minutieux dans son travail. Polyvalent, il est très apprécié sur les chantiers.

Qualités requises

Savoir lire des plans et manier les bons outils

Avant de commencer un chantier, le solier-moquettiste gère les étapes préliminaires comme la lecture de plan, la prise de mesures, le calcul dimensionnel, le choix des produits et le montage des structures porteuses (échafaudage, étaiement, plateforme). Cutters à lame courbe ou plate, coup de genou, marteaux de tapissier, pinces et tenailles, agrafeuses manuelles ou pneumatiques, tendeuses et compresseurs... sont autant d'outils nécessaires aux diverses tâches dont s'occupe le solier-moquettiste. Et à chaque revêtement, sa colle spécifique.

Minutie et bon relationnel

Ce professionnel doit être extrêmement organisé et minutieux. Au-delà de ses compétences manuelles, il est doté de qualités relationnelles et d'un sens esthétique certain, afin de conseiller au mieux ses clients. Son avis est précieux pour le client, au moment des choix : en effet, n'importe quel revêtement ne s'applique pas sur n'importe quel support.

Polyvalence

Professionnel de la finition, le solier-moquettiste peut être amené à effectuer de petits travaux d'électricité et des reprises de peinture.

Salaire

Salaire net débutant

1580 €

Salaire net médian

1740 €

La fiche métier sur le web

Pour tester un métier, rien de tel qu’une découverte sur le terrain ! Selon sa situation, plusieurs propositions existent pour vivre une immersion dans une entreprise, une collectivité, une association.

Collégien, lycéen, étudiant

  • Les stages de découverte professionnelle : ils permettent de passer 1 à 5 jours en entreprise, pendant les vacances scolaires. Ils ne sont pas obligatoires.
  • Les stages réalisés dans le cadre d’une formation (3ème, seconde, etc.). Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

En fonction du projet, il existe d’autres possibilités de tester un métier. Par exemple, la 3ème prépa métiers est une année de cursus dédiée à la construction d’un projet professionnel dans laquelle la découverte métier prend une part importante. L’apprentissage, en alternant temps de formation et temps de travail en entreprise, est également une manière de vraiment confirmer un projet sur la durée (attention, il ne s’agit pas de s’engager à la légère avec un employeur !)

Demandeur d’emploi, salarié

Les stages réalisés dans le cadre d’une formation. Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

Les périodes d’immersion en entreprise. Elles sont notamment réalisables sous la forme de périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP). Dans ce cas, elles sont d’une durée maximum d’un mois.

Tester un métier, c’est aussi rencontrer et échanger avec des personnes qui exercent le métier.

Les forums et salons métiers permettent d’aller à la rencontre de ces professionnels.

Agenda

Plusieurs sites proposent de mettre en relation des personnes qui se questionnent sur un métier avec des professionnels qui exercent ce métier : ExplorJob, JobIRL, Myfuture.

Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous.

Formations et diplômes

Le CAP constitue la formation de base exigée par les entrepreneurs. Pour accéder à plus de responsabilités, le bac professionnel ou le BP sont nécessaires. CAP Peintre applicateur de revêtements bac pro aménagement et finition du bâtiment BP peintre applicateur de revêtements TP solier moquettiste

Où se former ?

Voir l'offre de formation sur Côté Formations Voir l'offre d'apprentissage sur Côté Formations
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous
Ce métier s'exerce dans les secteurs suivants :
  • Bâtiment et travaux publics (BTP)
Pour repérer des entreprises qui pourraient recruter :
Voir La bonne boîte Pôle Emploi Voir La bonne alternance Pôle Emploi Consulter les offres d’emploi sur Nos Talents Nos Emplois Consulter les offres de stages sur Nos Talents Nos Emplois
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous

D'autres métiers du btp