LOGO-ONISEP.jpg

Consultant / Consultante

Métier qui recrute ?

Potentiel d'embauche : difficulté dans le présent mais meilleur dans le futur.
Source Cléor

Expert et fin stratège, le consultant recherche des solutions pour améliorer le fonctionnement des entreprises, dans des domaines comme l'organisation, la relation client, les ressources humaines, les systèmes d'information, l'environnement, etc.

Activités

Les entreprises confient de plus en plus leurs projets de développement à des cabinets de conseil. Ceux-ci emploient donc des spécialistes de domaines aussi variés que l'informatique, le commerce électronique, l'organisation, les ressources humaines, le développement commercial, la fiscalité, la logistique... Le travail du consultant débute par l'analyse de l'existant (fonctionnement des services, circuits d'information, etc.). Après avoir posé un diagnostic, il préconise des solutions et suit leur application. Outre ses compétences économiques et techniques, le consultant réunit de nombreuses qualités : il écoute, transmet ses connaissances, persuade... sans compter ses heures de travail.

Le consultant débute comme junior ou comme assistant.

Qualités requises

L'esprit d'entreprise

Partenaire du client, le consultant a l'esprit d'entreprise. Il doit être vif et percutant en face de présidents de groupe qui lui accordent peu de temps et de droit à l'erreur. Confronté sans cesse à des situations nouvelles, il sait prendre des initiatives tout en acceptant de se remettre en cause. Il est évalué après chaque mission, un moment important pour son évolution de carrière et une source de stress qu'il faut savoir gérer.

L'écoute active

Comprendre les besoins du client et ses inquiétudes est le fondement du métier. Il faut donc être assez curieux et réactif pour poser les bonnes questions. Puis faire preuve de qualités d'analyse et de synthèse pour poser un diagnostic juste et des solutions pertinentes. À cela s'ajoute la capacité à argumenter et à s'exprimer clairement. Et une touche de diplomatie lors des phases de mise en place du changement. Sans oublier le sens commercial indispensable pour progresser dans la hiérarchie.

Salaire

Salaire net débutant

2570 €

Salaire net médian

3680 €

La fiche métier sur le web

Pour tester un métier, rien de tel qu’une découverte sur le terrain ! Selon sa situation, plusieurs propositions existent pour vivre une immersion dans une entreprise, une collectivité, une association.

Collégien, lycéen, étudiant

  • Les stages de découverte professionnelle : ils permettent de passer 1 à 5 jours en entreprise, pendant les vacances scolaires. Ils ne sont pas obligatoires.
  • Les stages réalisés dans le cadre d’une formation (3ème, seconde, etc.). Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

En fonction du projet, il existe d’autres possibilités de tester un métier. Par exemple, la 3ème prépa métiers est une année de cursus dédiée à la construction d’un projet professionnel dans laquelle la découverte métier prend une part importante. L’apprentissage, en alternant temps de formation et temps de travail en entreprise, est également une manière de vraiment confirmer un projet sur la durée (attention, il ne s’agit pas de s’engager à la légère avec un employeur !)

Demandeur d’emploi, salarié

Les stages réalisés dans le cadre d’une formation. Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

Les périodes d’immersion en entreprise. Elles sont notamment réalisables sous la forme de périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP). Dans ce cas, elles sont d’une durée maximum d’un mois.

Tester un métier, c’est aussi rencontrer et échanger avec des personnes qui exercent le métier.

Les forums et salons métiers permettent d’aller à la rencontre de ces professionnels.

Agenda

Plusieurs sites proposent de mettre en relation des personnes qui se questionnent sur un métier avec des professionnels qui exercent ce métier : ExplorJob, JobIRL, Myfuture.

Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous.

Formations et diplômes

Le métier est accessible aux titulaires d'un bac + 5. Les cabinets de conseil en management font appel à des profils variés (universitaires, diplômés d'écoles d'ingénieurs, de commerce et de gestion et d'IEP...). Les cabinets de conseil en informatique ou en ingénierie recrutent essentiellement des ingénieurs et des informaticiens. Dans tous les cas, l'anglais est indispensable. Management et stratégie d'entreprise Diplôme de l'Institut d'études politiques de Grenoble Diplôme du programme grande école de l'EDHEC diplôme d'ingénieur d'EFREI Paris Diplôme du programme grande école de l'ESSEC diplôme d'ingénieur de l'École centrale de Marseille diplôme d'ingénieur de l'Institut polytechnique des sciences avancées mastère spé. Transformation digitale, marketing et stratégie Management, marketing et stratégie d'entreprise master mention marketing, vente diplôme d'ingénieur de l'école polytechnique universitaire d'Angers de l'université d'Angers spécialité génie industriel master mention management stratégique diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure Mines-Télécom Lille Douai diplôme d'ingénieur de l'École d'ingénieurs de Purpan Diplôme du programme grande école de TBS Diplôme du programme grande école en management et gestion des entreprises de l'ESDES

Où se former ?

Voir l'offre de formation sur Côté Formations Voir l'offre d'apprentissage sur Côté Formations
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous
Ce métier s'exerce dans les secteurs suivants :
  • Audit - Conseil
Pour repérer des entreprises qui pourraient recruter :
Voir La bonne boîte Pôle Emploi Voir La bonne alternance Pôle Emploi Consulter les offres d’emploi sur Nos Talents Nos Emplois Consulter les offres de stages sur Nos Talents Nos Emplois
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous

D'autres métiers de la gestion et de l'administration