LOGO-ONISEP.jpg

Ouvrier forestier / Ouvrière forestière

Métier Mise à jour le 8 juillet 2024

Métier qui recrute ?

Potentiel d'embauche : bonne probabilité.
Source Cléor

Sylviculteurs ou bûcherons, les ouvriers forestiers réalisent au quotidien des travaux d'entretien et d'aménagement des massifs forestiers. Un métier de plein air pour tous les amoureux de nature.

Activités

Amoureux de la nature, l'ouvrier forestier ou l'ouvrière forestière travaille dehors, par tous les temps et toutes les saisons. Bûcheron ou bûcheronne, il ou elle entretient la forêt, souvent muni/e d'une tronçonneuse. Quand un arbre doit être coupé, il ou elle sait diriger sa chute, tout en respectant les règles de sécurité afin d'éviter les accidents. Ensuite, il ou elle nettoie, découpe, tronçonne les branches et empile le bois en stères. De plus en plus de bûcherons s'installent à leur compte : des bases en comptabilité et en gestion sont donc les bienvenues. En tant que sylviculteur ou sylvicultrice, il ou elle entretient les plantations, s'occupe du débroussaillage et du reboisement. Il ou elle participe également aux travaux d'aménagement et d'équipement de la forêt (route, fossés, terrassement...). Il ou elle sait reconnaître les différentes essences (espèces d'arbres), repérer les maladies et administrer les traitements nécessaires. Travaillant en équipe, les ouvriers forestiers peuvent être employés dans une pépinière forestière, une entreprise de reboisement, chez un propriétaire ou un exploitant forestier, ou encore à l'ONF (Office national des forêts).

Qualités requises

Un goût pour le travail manuel

Le métier s'adresse aux jeunes qui se sentent proches de la nature et qui aiment les travaux manuels, notamment pour planter, élaguer ou couper les arbres.

Résistance physique de rigueur

Une bonne santé et une endurance physique sont également nécessaires, car les ouvriers forestiers travaillent tous les jours en plein air et par tous les temps ! Ils doivent être observateurs pour repérer les maladies qui touchent les arbres.

Sérieux et autonome

Capables de travailler de manière autonome, les ouvriers forestiers respectent les consignes de sécurité, essentielles pour utiliser sans danger des outils tranchants (tronçonneuses, débroussailleuses, etc.). Ces outils peuvent être lourds, ce qui nécessite aussi une bonne robustesse physique.

Des connaissances scientifiques

Possédant des notions de gestion sylvicole, ces professionnels savent reconnaître les végétaux et les essences d'arbres, tout en sachant calculer un volume d'arbres ou une densité.

Salaire

Salaire net débutant

1470 €

Salaire net médian

1750 €

La fiche métier sur le web

Pour tester un métier, rien de tel qu’une découverte sur le terrain ! Selon sa situation, plusieurs propositions existent pour vivre une immersion dans une entreprise, une collectivité, une association.

Collégien, lycéen, étudiant

  • Les stages de découverte professionnelle : ils permettent de passer 1 à 5 jours en entreprise, pendant les vacances scolaires. Ils ne sont pas obligatoires.
  • Les stages réalisés dans le cadre d’une formation (3ème, seconde, etc.). Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

En fonction du projet, il existe d’autres possibilités de tester un métier. Par exemple, la 3ème prépa métiers est une année de cursus dédiée à la construction d’un projet professionnel dans laquelle la découverte métier prend une part importante. L’apprentissage, en alternant temps de formation et temps de travail en entreprise, est également une manière de vraiment confirmer un projet sur la durée (attention, il ne s’agit pas de s’engager à la légère avec un employeur !)

Demandeur d’emploi, salarié

Les stages réalisés dans le cadre d’une formation. Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

Les périodes d’immersion en entreprise. Elles sont notamment réalisables sous la forme de périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP). Dans ce cas, elles sont d’une durée maximum d’un mois.

Tester un métier, c’est aussi rencontrer et échanger avec des personnes qui exercent le métier.

Les forums et salons métiers permettent d’aller à la rencontre de ces professionnels.

Agenda

Plusieurs sites proposent de mettre en relation des personnes qui se questionnent sur un métier avec des professionnels qui exercent ce métier : ExplorJob, JobIRL, Myfuture.

Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous.

Formations et diplômes

Le métier d'ouvrier forestier ou d'ouvrière forestière s'adresse généralement aux titulaires du CAP agricole travaux forestiers, spécialités : bûcheronnage et sylviculture. diplôme que l'on peut compléter par un BP ou par un bac professionnel. Il existe également un BPA (brevet professionnel agricole) qui peut constituer une bonne formation de base, et des CS (certificats de spécialisation) préparés en 1 an près le bac. CAPa travaux forestiers BPA travaux forestiers spécialité travaux de bûcheronnage BPA travaux forestiers spécialité travaux de sylviculture bac pro forêt CS travaux mécanisés de génie écologique BP responsable de chantiers de bûcheronnage manuel et de débardage BP responsable de chantiers de bûcheronnage manuel et de sylviculture CS arboriste élagueur

Où se former ?

Voir l'offre de formation sur Côté Formations
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous
Ce métier s'exerce dans les secteurs suivants :
  • Agriculture
  • Fonction publique
Pour repérer des entreprises qui pourraient recruter :
Voir La bonne boîte Pôle Emploi Voir La bonne alternance Pôle Emploi Consulter les offres d’emploi sur Nos Talents Nos Emplois Consulter les offres de stages sur Nos Talents Nos Emplois
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous

D'autres métiers de l'agriculture et de la forêt