LOGO-ONISEP.jpg

Modéliste

Métier Mise à jour le 8 juillet 2024

Métier qui recrute ?

Potentiel d'embauche : bonne probabilité dans le présent, mais moins dans les années futures.
Source Cléor

Le modéliste transcrit techniquement et en 3D le croquis du styliste. De l'ordinateur aux ciseaux, il découpe et ajuste une toile sur un mannequin puis établit le patron pour la mise au point du prototype qui sert de base pour la fabrication en série.

Activités

Le modéliste matérialise les idées du styliste. Grâce à lui, le crayonné sur papier prend forme. Avec des épingles et une paire de ciseaux, il place une toile sur un buste d'atelier. Puis il l'ajuste, la coupe, l'épingle et la drape. Opération technique, le modelage demande aussi de la sensibilité pour sentir les volumes au bout des doigts. Une fois l'habit monté, le modéliste détermine la place des coutures, des plis, de l'encolure, des emmanchures, des poches et des boutonnières. Le modéliste peut alors tracer le patron, avec les indications nécessaires à la réalisation du prototype. Le prototype exécuté, le modéliste peut encore le modifier, faire évoluer les formes, parfois sur ordinateur. Le modèle mis au point, la fabrication est lancée en série. Technicien et créateur, le modéliste doit faire preuve de goût pour respecter le style de la marque et veiller à ce que le modèle soit techniquement réalisable. Bien connaître les tissus, la couture et le matériel de fabrication est essentiel.

Qualités requises

Au millimètre près

Habile, soigneux et précis, le modéliste maîtrise la couture et les techniques de montage du vêtement. Il travaille au millimètre près ! Les logiciels de CAO et DAO (conception et de dessin assistés par ordinateur) tels que Lectra ou Gerber lui permettent d'ajuster des vêtements à l'écran... mais la découpe et la mise en volume sur le mannequin restent manuels. Savoir coudre et transcrire un dessin à plat en 3D sont indispensables. Il faut également bien connaître les tissus et le matériel de fabrication.

Technicité et créativité

Opération très technique, le modelage exige de la sensibilité pour appréhender les volumes du bout des doigts. Sens artistique et créativité sont également nécessaires pour interpréter les dessins du styliste et savoir proposer des modifications suite aux premiers essayages. Garant du bon tombé du vêtement, le modéliste sait jongler entre les indications du styliste et les contraintes de fabrication.

Convaincant et résistant

Le travail en équipe exige un bon sens relationnel ainsi qu'une certaine assurance pour défendre sa position face au styliste. Enfin, une bonne résistance physique et nerveuse est requise pour gérer le stress de l'atelier et les impératifs de délais, notamment lors des bouclages de collections.

Salaire

Salaire net débutant

1990 €

Salaire net médian

2540 €

La fiche métier sur le web

Pour tester un métier, rien de tel qu’une découverte sur le terrain ! Selon sa situation, plusieurs propositions existent pour vivre une immersion dans une entreprise, une collectivité, une association.

Collégien, lycéen, étudiant

  • Les stages de découverte professionnelle : ils permettent de passer 1 à 5 jours en entreprise, pendant les vacances scolaires. Ils ne sont pas obligatoires.
  • Les stages réalisés dans le cadre d’une formation (3ème, seconde, etc.). Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

En fonction du projet, il existe d’autres possibilités de tester un métier. Par exemple, la 3ème prépa métiers est une année de cursus dédiée à la construction d’un projet professionnel dans laquelle la découverte métier prend une part importante. L’apprentissage, en alternant temps de formation et temps de travail en entreprise, est également une manière de vraiment confirmer un projet sur la durée (attention, il ne s’agit pas de s’engager à la légère avec un employeur !)

Demandeur d’emploi, salarié

Les stages réalisés dans le cadre d’une formation. Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

Les périodes d’immersion en entreprise. Elles sont notamment réalisables sous la forme de périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP). Dans ce cas, elles sont d’une durée maximum d’un mois.

Tester un métier, c’est aussi rencontrer et échanger avec des personnes qui exercent le métier.

Les forums et salons métiers permettent d’aller à la rencontre de ces professionnels.

Agenda

Plusieurs sites proposent de mettre en relation des personnes qui se questionnent sur un métier avec des professionnels qui exercent ce métier : ExplorJob, JobIRL, Myfuture.

Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous.

Formations et diplômes

Si le bac professionnel constitue le niveau minimum requis, le BTS favorise l'accès à un emploi de modéliste. Il existe aussi de nombreuses écoles de stylisme-modélisme, dont le coût et la qualité sont variables. La plupart d'entre elles proposent une double formation en stylisme et modélisme. Certificat de spécialisation en mode, stylisme-modélisme styliste modéliste créateur de mode (FORMAMOD) BTS métiers de la mode vêtements assistant styliste de mode bac pro métiers de la couture et de la confection modéliste en prêt-à-porter femme DN MADE mention mode Modéliste modéliste international du vêtement modéliste développeur produit modéliste concepteur

Où se former ?

Voir l'offre de formation sur Côté Formations
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous
Ce métier s'exerce dans les secteurs suivants :
  • Artisanat d'art
  • Mode et industrie textile
Pour repérer des entreprises qui pourraient recruter :
Voir La bonne boîte Pôle Emploi Voir La bonne alternance Pôle Emploi Consulter les offres d’emploi sur Nos Talents Nos Emplois Consulter les offres de stages sur Nos Talents Nos Emplois
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous

D'autres métiers du textile et du cuir