LOGO-ONISEP.jpg

Bottier / Bottière

Métier qui recrute ?

Potentiel d'embauche : bonne probabilité.
Source Cléor

Grâce à son esprit créatif, à ses compétences techniques et à son habileté, le bottier confectionne à la main des souliers sur mesure. Objectif : obtenir des chaussures confortables répondant aux envies esthétiques ou aux besoins des clients.

Activités

Accessoire de mode indispensable, les chaussures doivent être élégantes, confortables, durables tout en suivant les modes. Quatre exigences auxquelles doit répondre le bottier. Artisan du luxe, ce créateur de chaussures conçoit des modèles uniques selon les envies ou les besoins d'un client. Après avoir pris ses mesures, il fabrique, en bois, la forme de son pied, sélectionne le cuir, dessine le patron et découpe les pièces qui seront utilisées pour fabriquer la chaussure. Il assemble ensuite les pièces qui formeront la tige puis cloue la semelle. Il procède aux finitions et aux essayages avant de livrer la paire de chaussures à son client. Artisans ou salariés, les bottiers répondent aux demandes d'une clientèle exigeante et souvent aisée. Surtout concentrés en Ile-de-France, les bottiers se font de plus en plus rares. Une spécialisation dans la chaussure podo-orthopédique est possible.

Qualités requises

Un artiste avant tout

Le bottier est souvent un artiste, du moins un passionné, qui adore travailler le cuir, même si on lui demande de plus en plus de travailler également d'autres matières. La fabrication d'une chaussure requiert une grande dextérité, un esprit créatif et novateur. Il doit se tenir au courant des innovations dans son domaine. De plus, le bottier doit savoir gérer les relations avec sa clientèle, afin de la fidéliser.

Entre force et délicatesse

Le cuir étant un matériau à la fois très fragile et très solide, le bottier doit en connaître toutes les caractéristiques. Le geste doit être maîtrisé, précis, souple, délicat, soigné... mais aussi relativement appuyé pour râper ou coudre les peaux. Sans oublier la patience, car la réalisation d'une paire de chaussures demande un certain temps, variable en fonction du modèle désiré.

Habileté manuelle

Le bottier doit avoir quelques notions d'ébénisterie pour pouvoir réaliser la forme en bois du pied du client. Très manuel, il aime coller, coudre, clouer, dessiner... et manie différents outils (piqueuse, gouge, râpe, ébourroir, fer à lisse...).

Salaire

Salaire net débutant

1510 €

Salaire net médian

1690 €

La fiche métier sur le web

Pour tester un métier, rien de tel qu’une découverte sur le terrain ! Selon sa situation, plusieurs propositions existent pour vivre une immersion dans une entreprise, une collectivité, une association.

Collégien, lycéen, étudiant

  • Les stages de découverte professionnelle : ils permettent de passer 1 à 5 jours en entreprise, pendant les vacances scolaires. Ils ne sont pas obligatoires.
  • Les stages réalisés dans le cadre d’une formation (3ème, seconde, etc.). Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

En fonction du projet, il existe d’autres possibilités de tester un métier. Par exemple, la 3ème prépa métiers est une année de cursus dédiée à la construction d’un projet professionnel dans laquelle la découverte métier prend une part importante. L’apprentissage, en alternant temps de formation et temps de travail en entreprise, est également une manière de vraiment confirmer un projet sur la durée (attention, il ne s’agit pas de s’engager à la légère avec un employeur !)

Demandeur d’emploi, salarié

Les stages réalisés dans le cadre d’une formation. Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

Les périodes d’immersion en entreprise. Elles sont notamment réalisables sous la forme de périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP). Dans ce cas, elles sont d’une durée maximum d’un mois.

Tester un métier, c’est aussi rencontrer et échanger avec des personnes qui exercent le métier.

Les forums et salons métiers permettent d’aller à la rencontre de ces professionnels.

Agenda

Plusieurs sites proposent de mettre en relation des personnes qui se questionnent sur un métier avec des professionnels qui exercent ce métier : ExplorJob, JobIRL, Myfuture.

Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous.

Formations et diplômes

Le métier de bottier est essentiellement accessible avec un CAP, complété par le BM (brevet de maîtrise) pour parfaire ses connaissances. Néanmoins, ce sont surtout l'expérience et la pratique qui permettent de devenir un professionnel recherché et renommé. Le bac pro métiers du cuir prépare davantage à un emploi de monteur de chaussure ou de prototypiste qu'à la création de modèles. De niveau post-bac, le BTS débouche sur un emploi d'agent technique de bureau d'études et/ou de méthodes chargé, par exemple, d'élaborer une gamme de pointures. CAP Cordonnier bottier BTS métiers de la mode chaussure et maroquinerie bac pro métiers du cuir option chaussures

Où se former ?

Voir l'offre de formation sur Côté Formations Voir l'offre d'apprentissage sur Côté Formations
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous
Ce métier s'exerce dans les secteurs suivants :
  • Artisanat d'art
  • Mode et industrie textile
Pour repérer des entreprises qui pourraient recruter :
Voir La bonne boîte Pôle Emploi Voir La bonne alternance Pôle Emploi Consulter les offres d’emploi sur Nos Talents Nos Emplois Consulter les offres de stages sur Nos Talents Nos Emplois
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous

D'autres métiers du textile et du cuir