LOGO-ONISEP.jpg

Agriculteur / Agricultrice

Métier qui recrute ?

Potentiel d'embauche : bonne probabilité.
Source Cléor

Passionné de nature, doté d'une solide formation technique et assisté d'outils informatisés, l'agriculteur est un véritable chef d'entreprise, qu'il produise des céréales, des légumes, des fruits, du lait ou de la viande...

Activités

Développer un élevage, cultiver des céréales, des betteraves, des pommes de terre, ou la vigne (il s'appelle alors viticulteur), il existe bien des façons d'être agriculteur. Il faut préparer les sols, semer, planter, épandre les engrais, conduire des engins mécaniques. Le savoir-faire technique ne suffit pourtant plus. L'agriculteur est également un commercial qui choisit ses cultures en fonction des besoins du marché. Il dirige son exploitation comme un chef d'entreprise, s'aidant de l'outil informatique pour suivre sa production et pour la vendre.

Quelle que soit l'exploitation, il faut fournir un travail énorme et toujours tout remettre en question : faut-il miser sur les céréales ? Faut-il essayer le soja, la culture biologique, les plantes médi-cinales ? En outre, nombreux sont les agriculteurs qui, aujourd'hui, ajoutent une corde à leur arc. Il s'agit le plus souvent du tourisme rural : gîtes ruraux, séjours à la ferme, randonnées à cheval, stages d'artisanat, qui connaissent un grand succès auprès des vacanciers et apportent un revenu complémentaire aux exploitants agricoles. Une formation est nécessaire, même si ces derniers se recrutent encore parmi les enfants d'agriculteurs.

Qualités requises

Technique et sens tactique

L'amour de la nature et du travail au grand air ne suffit pas pour devenir agriculteur. Le métier est parfois rude et ne s'improvise pas. Pour assurer la survie de l'exploitation, un savoir-faire de plus en plus technique est nécessaire, notamment en commerce et gestion.

Sens de l'adaptation

En agriculture, il faut s'adapter rapidement aux nouveaux modes d'alimentation et se positionner dans les bons créneaux, le bio par exemple. Mais, pour obtenir une production en limitant les engrais chimiques, il faut connaître les produits, les méthodes, faire une analyse globale de la situation, faire appel à des spécialistes et utiliser des logiciels spécialisés en gestion d'exploitation.

Salaire

Salaire net débutant

1560 €

Salaire net médian

1800 €

La fiche métier sur le web

Pour tester un métier, rien de tel qu’une découverte sur le terrain ! Selon sa situation, plusieurs propositions existent pour vivre une immersion dans une entreprise, une collectivité, une association.

Collégien, lycéen, étudiant

  • Les stages de découverte professionnelle : ils permettent de passer 1 à 5 jours en entreprise, pendant les vacances scolaires. Ils ne sont pas obligatoires.
  • Les stages réalisés dans le cadre d’une formation (3ème, seconde, etc.). Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

En fonction du projet, il existe d’autres possibilités de tester un métier. Par exemple, la 3ème prépa métiers est une année de cursus dédiée à la construction d’un projet professionnel dans laquelle la découverte métier prend une part importante. L’apprentissage, en alternant temps de formation et temps de travail en entreprise, est également une manière de vraiment confirmer un projet sur la durée (attention, il ne s’agit pas de s’engager à la légère avec un employeur !)

Demandeur d’emploi, salarié

Les stages réalisés dans le cadre d’une formation. Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

Les périodes d’immersion en entreprise. Elles sont notamment réalisables sous la forme de périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP). Dans ce cas, elles sont d’une durée maximum d’un mois.

Tester un métier, c’est aussi rencontrer et échanger avec des personnes qui exercent le métier.

Les forums et salons métiers permettent d’aller à la rencontre de ces professionnels.

Agenda

Plusieurs sites proposent de mettre en relation des personnes qui se questionnent sur un métier avec des professionnels qui exercent ce métier : ExplorJob, JobIRL, Myfuture.

Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous.

Formations et diplômes

Pour bénéficier d'aides, les agriculteurs doivent justifier d'une CPA (capacité professionnelle agricole). Ils doivent être titulaires d'un diplôme au moins équivalent au niveau bac pro conduite et gestion de l'exploitation agricole, BP responsable d'exploitation agricole, BTSA (bac + 2) analyse et conduite de systèmes d'exploitation, etc. Les plus motivés peuvent poursuivre leurs études en écoles d'ingénieurs d'agronomie ou d'agriculture. Dans certains cas, un CAP agricole, éventuellement complété par le BP responsable d'entreprise agricole. CS conduite de productions en agriculture biologique et commercialisation bac pro conduite et gestion de l'entreprise agricole bac pro conduite et gestion de l'entreprise vitivinicole BTSA productions animales BTSA métiers du végétal : alimentation, ornement et environnement BTSA développement de l'agriculture des régions chaudes BTSA analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole BTSA agronomie et cultures durables technicien entrepreneur en agriculture BP responsable d'entreprise agricole

Où se former ?

Voir l'offre de formation sur Côté Formations Voir l'offre d'apprentissage sur Côté Formations
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous
Ce métier s'exerce dans les secteurs suivants :
  • Agriculture
Pour repérer des entreprises qui pourraient recruter :
Voir La bonne boîte Pôle Emploi Voir La bonne alternance Pôle Emploi Consulter les offres d’emploi sur Nos Talents Nos Emplois Consulter les offres de stages sur Nos Talents Nos Emplois
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous

D'autres métiers de l'agriculture et de la forêt