LOGO-ONISEP.jpg

Soudeur / Soudeuse

Métier Mise à jour le 8 juillet 2024

Métier qui recrute ?

Potentiel d'embauche : bonne probabilité.
Source Cléor

Le soudeur assemble, par fusion ou par apport de métal, les différents éléments qui composent un chauffe-eau, un avion, un pont de plate-forme...

Activités

Le soudage reste la technique la plus utilisée pour assembler des éléments métalliques (chauffe-eau, avion, oléoduc, pont, plateforme pétrolière…). Le soudeur détermine, à partir de documents techniques précisant la nature du métal utilisé, les procédés à mettre en œuvre, les montages à exécuter, les contrôles qualité à effectuer, etc. Lorsque la production est faite en série, il manie des machines automatisées extrêmement complexes, par exemple la machine à souder par faisceau d'électrons… Avec l'automatisation des procédés, l'exigence en matière de qualification a augmenté, une tendance favorisée par l'industrie nucléaire (centrales EDF, etc.), qui vient s'ajouter aux secteurs traditionnels de la soudure (chimie, pétrochimie, aéronautique, construction navale).

Les conditions de travail varient énormément d'une entreprise à l'autre. Par exemple, quand le soudeur intervient sur une plateforme maritime ou dans une centrale nucléaire, il travaille « sur site », ce qui l'oblige parfois à se déplacer très loin, pour de longues durées. Rien de tel lorsqu'il reste en atelier et qu'il fabrique des objets usuels.

Qualités requises

Précis et organisé

Le travail de soudure demande de la précision et le sens de l'organisation. Il faut aussi être capable d'imaginer les futures formes. Avec, à la clé, le plaisir de créer un nouvel objet.

Connaître les métaux...

Le soudeur doit également savoir lire des documents techniques, découper des pièces métalliques et leur donner forme. Des compétences en travail des métaux (proches de celles du chaudronnier) sont donc souhaitables.

... et les machines complexes

Par ailleurs, la robotisation et l'automatisation gagnent du terrain, notamment dans la production en grande série. Le soudeur doit donc être capable d'utiliser des machines complexes telles que les cellules robotisées de soudage à l'arc ou les machines à souder par faisceau d'électrons...

Salaire

Salaire net débutant

1730 €

Salaire net médian

2020 €

La fiche métier sur le web

Pour tester un métier, rien de tel qu’une découverte sur le terrain ! Selon sa situation, plusieurs propositions existent pour vivre une immersion dans une entreprise, une collectivité, une association.

Collégien, lycéen, étudiant

  • Les stages de découverte professionnelle : ils permettent de passer 1 à 5 jours en entreprise, pendant les vacances scolaires. Ils ne sont pas obligatoires.
  • Les stages réalisés dans le cadre d’une formation (3ème, seconde, etc.). Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

En fonction du projet, il existe d’autres possibilités de tester un métier. Par exemple, la 3ème prépa métiers est une année de cursus dédiée à la construction d’un projet professionnel dans laquelle la découverte métier prend une part importante. L’apprentissage, en alternant temps de formation et temps de travail en entreprise, est également une manière de vraiment confirmer un projet sur la durée (attention, il ne s’agit pas de s’engager à la légère avec un employeur !)

Demandeur d’emploi, salarié

Les stages réalisés dans le cadre d’une formation. Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

Les périodes d’immersion en entreprise. Elles sont notamment réalisables sous la forme de périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP). Dans ce cas, elles sont d’une durée maximum d’un mois.

Tester un métier, c’est aussi rencontrer et échanger avec des personnes qui exercent le métier.

Les forums et salons métiers permettent d’aller à la rencontre de ces professionnels.

Agenda

Plusieurs sites proposent de mettre en relation des personnes qui se questionnent sur un métier avec des professionnels qui exercent ce métier : ExplorJob, JobIRL, Myfuture.

Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous.

Formations et diplômes

Avec l'évolution des techniques, en plus des diplômes, le soudeur doit posséder un certificat (ou un agrément) à renouveler tous les ans. La soudure est en général une qualification acquise après une formation centrée sur le travail des métaux (chaudronnerie, structures métalliques...). L'Institut de soudure dispose en France de 12 centres de formation professionnelle. On peut citer aussi la formation de soudeur plongeur pour la recherche pétrolière à l'Institut national de la plongée professionnelle. bac pro technicien en chaudronnerie industrielle MC (futur CS) technicien en soudage CAP Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage option B soudage TP soudeur assembleur industriel CAP Métallier TP soudeur TIG électrode enrobée

Où se former ?

Voir l'offre de formation sur Côté Formations
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous
Ce métier s'exerce dans les secteurs suivants :
  • Automobile
  • Bâtiment et travaux publics (BTP)
  • Construction aéronautique, ferroviaire et navale
  • Énergie
  • Mécanique
Pour repérer des entreprises qui pourraient recruter :
Voir La bonne boîte Pôle Emploi Voir La bonne alternance Pôle Emploi Consulter les offres d’emploi sur Nos Talents Nos Emplois Consulter les offres de stages sur Nos Talents Nos Emplois
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous

D'autres métiers de la métallurgie et du travail des métaux