LOGO-ONISEP.jpg

Fleuriste

Métier qui recrute ?

Potentiel d'embauche : bonne probabilité.

Roses, orchidées, plantes dépolluantes, exotiques, carnivores... le fleuriste propose à la vente une grande diversité de végétaux, de parfums, de formes et de couleurs. Ses compositions et ses bouquets accompagnent chaque événement important de la vie.

Activités

Bouquets à offrir, plantes vertes dépolluantes pour assainir une pièce, composition florale pour décorer une table : les occasions ne manquent pas de rendre visite à son fleuriste. Tôt le matin, celui-ci se rend aux halles pour s'approvisionner en fleurs coupées, plantes vertes et arbustes. Il veille à ne pas les abîmer pendant le transport et les stocke dans des conditions idéales de température et de lumière. Des notions de botanique sont alors utiles. Maniant les ciseaux avec dextérité, le fleuriste fait preuve de sens esthétique. Il sait marier les différentes essences, formes et couleurs.

Le fleuriste peut exercer dans une boutique, comme salarié ou comme patron, en libre-service dans une grande surface, sur les marchés ou dans une pépinière. Après plusieurs années comme vendeur de produits horticoles et de jardinage, il peut s'installer à son compte comme artisan, à condition d'avoir les fonds et d'être formé à la gestion.

Qualités requises

Botaniste et horticulteur

Pour exercer ce métier, il faut aimer les fleurs (et ne pas être allergique au pollen...), mais ce n'est en aucun cas suffisant. Technicien avant tout, le fleuriste doit avoir de solides connaissances en botanique et en horticulture. Il connaît près de 300 noms de fleurs et de plantes et les soins adaptés à chacune d'entre elles.

Gestionnaire et vendeur

Diriger une boutique nécessite de l'organisation et une bonne aptitude à la gestion (suivi des commandes, des stocks, recettes...). Qu'il s'agisse d'une commande pour un deuil, un mariage ou une naissance, le fleuriste doit s'adapter aux personnes et aux situations. Le sens du contact et du commerce est indispensable pour fidéliser la clientèle.

Une touche artistique

D'autres qualités telles que la créativité, le sens artistique, la capacité à jouer avec les tendances du moment et à inventer des compositions originales... font toute la différence. Du bouquet offert pour un rendez-vous amoureux au décor de table ou à la couronne mortuaire, au fleuriste de trouver la réponse adaptée.

Salaire

Salaire net débutant

1500 €

Salaire net médian

1630 €

La fiche métier sur le web

Pour tester un métier, rien de tel qu’une découverte sur le terrain ! Selon sa situation, plusieurs propositions existent pour vivre une immersion dans une entreprise, une collectivité, une association.

Collégien, lycéen, étudiant

  • Les stages de découverte professionnelle : ils permettent de passer 1 à 5 jours en entreprise, pendant les vacances scolaires. Ils ne sont pas obligatoires.
  • Les stages réalisés dans le cadre d’une formation (3ème, seconde, etc.). Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

En fonction du projet, il existe d’autres possibilités de tester un métier. Par exemple, la 3ème prépa métiers est une année de cursus dédiée à la construction d’un projet professionnel dans laquelle la découverte métier prend une part importante. L’apprentissage, en alternant temps de formation et temps de travail en entreprise, est également une manière de vraiment confirmer un projet sur la durée (attention, il ne s’agit pas de s’engager à la légère avec un employeur !)

Demandeur d’emploi, salarié

Les stages réalisés dans le cadre d’une formation. Leur durée est variable. Ils peuvent être nécessaires pour valider une formation.

Consulter les offres de stages

Les périodes d’immersion en entreprise. Elles sont notamment réalisables sous la forme de périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP). Dans ce cas, elles sont d’une durée maximum d’un mois.

Tester un métier, c’est aussi rencontrer et échanger avec des personnes qui exercent le métier.

Les forums et salons métiers permettent d’aller à la rencontre de ces professionnels.

Agenda

Plusieurs sites proposent de mettre en relation des personnes qui se questionnent sur un métier avec des professionnels qui exercent ce métier : ExplorJob, JobIRL, Myfuture.

Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous.

Formations et diplômes

Le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) fleuriste est le diplôme de référence pour exercer ce métier. Il se prépare souvent en apprentissage. Habituellement préparé en 2 ans, il peut aussi être obtenu en 1 an après un diplôme de niveau bac. Il existe d'autres diplômes pour se perfectionner en art floral ou pour s'installer à son compte ; c'est le cas du BP (brevet professionnel) et du BTM (brevet technique des métiers). BM Fleuriste CAP Fleuriste BP fleuriste bac pro technicien conseil vente univers jardinerie BTM fleuriste

Où se former ?

Voir l'offre de formation sur Côté Formations Voir l'offre d'apprentissage sur Côté Formations
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous
Ce métier s'exerce dans les secteurs suivants :
  • Artisanat d'art
  • Commerce et distribution
Pour repérer des entreprises qui pourraient recruter :
Voir La bonne boîte Pôle Emploi Voir La bonne alternance Pôle Emploi Consulter les offres d’emploi sur Nos Talents Nos Emplois Consulter les offres de stages sur Nos Talents Nos Emplois
Pour être accompagné dans vos démarches, rencontrez un conseiller près de chez vous

Les métiers similaires