• Métiers,
  • Emploi,

En route vers 2040 : quels métiers de la santé demain ?

Publié le 16 août 2023 Mis à jour le 9 avril 2024

Le développement digital ou de l’intelligence artificielle, le vieillissement de la population, les attentes des patients ou encore l'accentuation du dérèglement climatique sont autant de facteurs induisant des modifications de comportements ou une approche différente dans la façon d’exercer les métiers de la santé ; ces évolutions remettent en question la manière d’appréhender le parcours de soin et la prise en charge des patients. 
Une étude publiée par l'OPCO Santé a tenté de démontrer comment accompagner au mieux ces transformations, que ce soit par la création de nouveaux métiers ou par le développement de nouvelles compétences.

Les métiers de la santé, c’est quoi ?

Que l’on veuille soigner, aider, accompagner, améliorer le quotidien des patients ou que l’on soit attiré par les nouvelles technologies, le domaine de la santé regroupe un large panel de métiers. Que l’on soit étudiant, en recherche d’emploi ou en reconversion, ces métiers tournés vers les autres sont ouverts à tous et à toutes et, pour certains, accessibles quel que soit le niveau de formation.

On y retrouve bien-sûr les professions médicales, paramédicales ou sociales, et des emplois plus administratifs (secrétaire médicale par exemple) ou techniques (collecte et protection de données personnelles, ingénieur biomédical).

Quelles évolutions du secteur de la santé ?

Notamment avec le développement des technologies, on observe l’émergence de métiers, tels que ceux liés à la cybersécurité, des ingénieurs en IA, des métiers en lien avec la gestion et la protection de données ou encore ingénieur …
Des métiers tels que médecins coordonnateurs, chargés d'encadrer les équipes et d'établir le projet de soin d'un établissement, connaîtront également en certain essor.

Et quelles sont les tendances d’embauche pour les prochaines années ?

Tout d’abord, les temps d’hospitalisation réduits, avec le développement de l’ambulatoire, avec également l’existence de « déserts médicaux » de plus en plus nombreux entraînent une accentuation des besoins en soins à domicile, comme employé familial ou assistant de vie. Les profils de médecin ou encore de masseur-kinésithérapeute, sages-femmes ou ergothérapeutes seront également très recherchés.

D’ici à 2030, la tendance indiquerait que les taux de recrutement des infirmiers, d’aides-soignants ou encore d’aides à domicile augmenteraient de 18%.

Les métiers de l'industrie de la santé connaissent également, dès aujourd'hui, un essor important.

Parallèlement, la formation tout au long de la vie est facilitée, pour les personnes déjà en poste ou souhaitant une reconversion ; des passerelles existent afin de faire évoluer sa carrière.


Témoignages : 
Géraud, assistant de vie
Magali, infirmière aux urgences
Karine, éducatrice spécialisée
 

Et en Auvergne-Rhône-Alpes ?

Avec près d’un tiers des sites industriels français, les métiers de l’industrie de la santé sont particulièrement représentés en Auvergne-Rhône-Alpes. Cette catégorie inclut les métiers d’études, de la recherche et du développement.
Avec pas moins de 5 domaines d’activités, parmi les 14 existants (https://invest-in-auvergnerhonealpes.com/filieres-dexcellence/sante/), et des acteurs clés présents sur le territoire (des centres de recherche, BioMérieux, Lyon BioPôle ou encore Sanofi Pasteur) ces métiers auront le vent en poupe ces prochaines années dans la région.

Pour aller + loin :