Préparer son diplôme dans une école d’ingénieurs

Publié le 12 novembre 2022 Mis à jour le 8 janvier 2024

Cinq années d’études après le bac sont nécessaires pour obtenir un Diplôme d’ingénieur. Mais le temps passé dans l’école elle-même varie selon les établissements et le parcours de chacun. À la suite de l’obtention du bac et après une classe préparatoire en deux ans ou un diplôme équivalent (Bac + 2), il est possible d’intégrer la formation à différents niveaux.

Quelle est la durée de la formation ?

Les écoles d’ingénieurs proposent un cursus en deux temps. L’étudiant suit une formation de 5 ans organisée en deux cycles :
  • Un cycle préparatoire en 2 ans : Cycle préparatoire intégré (CPI) ou les Classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) ;
  • Un cycle ingénieur en 3 ans.

Comment intégrer une école d'ingénieurs ?

La moitié des écoles d’ingénieurs (soit une centaine d’établissements) sont accessibles après le bac, ce qui représente plus d’un quart des étudiants ingénieurs. Il faut présenter un dossier équilibré (notes, appréciations, lettre de motivation) et, parfois, réussir des épreuves écrites et/ou orales. Si les écoles privilégient les bacheliers généraux ayant suivi des
spécialités scientifiques, elles accueillent aussi un petit nombre de bacheliers STI2D, STL et STAV, ainsi que des bacheliers généraux n’ayant pas suivi uniquement des spécialités scientifiques. Quelques écoles, notamment les plus réputées, sont aussi sélectives que les classes prépa.

Comment la formation est-elle organisée ?

Au moins trois stages sont inclus dans la scolarité, recouvrant au total 28 semaines au minimum.
  • Un stage court (1 mois) d’exécution, dit ouvrier, permet aux nouveaux entrants de découvrir le monde de l’entreprise.
  • Un stage long (plusieurs mois) d’assistant ingénieur est ensuite réalisé en France ou à l’international.
  • La dernière année, la moitié du temps est consacrée au stage de fin d’études en entreprise ou en laboratoire.

Obtention du diplôme

Le passage en deuxième année puis en troisième année repose sur les notes obtenues au contrôle continu : interrogations écrites, exposés, comptes rendus de travaux pratiques et de projets, rapports de stage et partiels de fin de semestre. 
Pour valider le diplôme d’ingénieur s’ajoutent le mémoire du projet de fin d’études et sa soutenance devant un jury, une certification du niveau d’anglais (par exemple Toeic ou Toefl) et un séjour à l’international.

Et après ? 

Bien que les formations en écoles d’ingénieurs soient très professionnalisantes et permettent une insertion directe des diplômés sur le marché du travail, l'étudiant peut quand même poursuivre ses études (en recherche et développement par exemple).

Et pourquoi pas préparer ce diplôme en apprentissage ?