• Formation,

Programmez vos prochaines vacances !

Publié le 14 février 2023 Mis à jour le 16 février 2024

C’est la rentrée ! Il faudra attendre quelques semaines avant les prochaines vacances. Vous retournez en classe pour apprendre mais il vous manque du concret pour vous aider à vous orienter ? Durant les période de vacances, les élèves ont la possibilité de découvrir une entreprise et le quotidien de ses employés lors d’un mini-stage découverte.

Dès l’âge de 14 ans, collégiens, lycéens et étudiants peuvent, sur la base du volontariat, réaliser des mini-stages découverte. Ces stages d’observation offrent une immersion au sein d’une entreprise pour permettre aux jeunes de découvrir le milieu professionnel. En coopération avec un tuteur de l’entreprise, le stagiaire peut ainsi découvrir une ou plusieurs professions ainsi que la vie quotidienne du milieu.

Le mini-stage est un outil proposant un autre regard sur le monde du travail avec pour objectif d’aider les jeunes à s’orienter et les aider à choisir leurs futurs métiers. En déconstruisant les préjugés que peuvent avoir les jeunes, cette expérience permet d’obtenir une vision réaliste et concrète de la vie professionnelle. Le choix pour s’orienter vers un futur métier peut ainsi s’éclaircir.

En pratique, le stage peut aller jusqu’à 35 heures réparties sur une semaine. Généralement sur des périodes de vacances scolaires (y compris ceux d’été), l’élève est en permanence guidé par son tuteur. L’intérêt est avant tout de découvrir mais pour certains, il peut s’agir d’une première expérience où on réalise des tâches accessibles. Le nombre de stage est illimité pour permettre aux volontaires de s’ouvrir au plus grand nombre d’emplois. L’immersion est accessible dans toutes les entreprises qu’elles soient publiques ou privées, les associations et même avec les professions libérales.


Pour créer et remplir un dossier légal, il suffit de prendre contact avec la Chambre de Commerce et de l’Industrie (CCI), la Chambre des Métiers de l’Artisanat (CMA) ou de la Chambre d’Agriculture (CA) selon l’environnement côtoyé. Ensuite, il faudra télécharger la convention de stage correspondante. Celle-ci est à remplir par le stagiaire, un représentant légal, si le stagiaire n’est pas majeur, et l’entreprise d’accueil. Une fois ces formalités administratives réglées et renvoyées à la chambre consulaire compétente (15 jours minimum avant le début de l’immersion), l’expérience pourra débuter !


Pourquoi ne pas essayer ? Pour trouver les conventions de stages et d’autres informations à propos de ces mini-stages vous pouvez vous rendre ici.