• Formation,

BPJEPS : dans les starting blocks vers le diplôme

Publié le 13 avril 2023 Mis à jour le 21 mai 2024
Pour accéder aux métiers d'éducateur sportif, moniteur ou animateur, plusieurs options s'offrent à ceux qui cherchent à obtenir un diplôme qualifiant. Parmi elles, le brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (BPJEPS), atteste des compétences professionnelles indispensables à l'exercice de ces professions.

Les conditions d'accès au BPJEPS

Ce brevet professionnel (niveau 4, équivalent du baccalauréat) est accessible dès lors que le candidat
  • a 18 ans minimum,
  • réussit à passer les tests d'exigences préalables (TEP)
  • est titulaire d'une attestation de prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1, à ne pas confondre avec le BAFA) ou titre équivalent.

Selon l'option choisie, il faudra également adapter sa candidature et éventuellement présenter d'autres documents au dossier de candidature en plus de la lettre de motivation et du curriculum vitae. À titre d'exemple, l'entrée en BPJEPS mention "activités équestres" requiert un Galop 6.

Une formation en deux temps

La formation se prépare en alternance durant 10 à 24 mois selon les mentions sélectionnées. D'une part, une période d'environ 600 heures en centre de formation, permet d'apprendre les bases de l'animation et l'encadrement d'un public dans tout lieu et structure. D'autre part, l'apprenant met en pratique ses connaissances au sein d'une association, d'un club sportif, une entreprise ou une collectivité territoriale sous statut de salarié ou de travailleur indépendant.

Le diplôme s'obtient en validant quatre unités capitalisables (UC). Si les deux UC "animateur" et "éducateur sportif" sont des UC transversales, s'ajoutent deux UC de spécialité. Celles-ci dépendent des milieux recherchés pour obtenir des compétences plus ciblées. Pour trouver toutes les formations de spécialité existantes, il suffit de se rendre sur la fiche de formation du ministère des sports et de jeux olympiques et paralympiques.
 

Comment financer le BPJEPS ?

Au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes, les principales structures habilitées à dispenser ces formations sont identifiables sur le site de Côté Formations. Si la formation coûte entre 4 000 et 7000 euros selon les mentions, plusieurs méthodes de financement existent.

Le BPJEPS étant référencé au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), le compte professionnel de formation (CPF) est mobilisable. De plus, en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation, les étudiants/apprentis peuvent bénéficier d'un salaire et d'une formation financée.